24 septembre 2009

Todas esas palabras que no me dijiste






- Se promener dans Madrid.
- Avoir l’œil attiré par un petit papier coincé dans la fissure d’un mur.
- Déplier le papier avec avidité.
- Déchiffrer la phrase du billet.
- Ne pas forcément comprendre (c'est de l'espagnol)
- Mettre le papier dans la poche de son jean et puis l’oublier.
- Mettre son jean à la machine à laver.
- Récupérer le petit papier (bien flétri).
- Relire la phrase...

Et puis qu'est-ce que vous feriez vous avec ce petit papier ?

Pilar Lopez, Autonomous public art workshop, Université de Madrid

4 commentaires:

jul a dit…

C'est ou à Madrid?

Marie-Es a dit…

Aucune idée ! c'est au cours d'une promenade virtuelle que je suis tombée sur ces images. Pour plus d'info, il y a une adresse mail sur le site internet de "Autonomous public art workshop".

Castor a dit…

Je garde précieusement, je crois. Mes tiroirs, mes boites regorgent de petits trésors.
Et pourtant à la réflexion, il faut le remettre après avoir appris la phrase par coeur.

Marie-Es a dit…

Ravis de découvrir vos blogs Jul et MamCastor !