1 septembre 2009




Le temps a passé.
La pluie est tombée ou une main anonyme les a déchirées.
J’aime ce qu’il reste de ces affiches, sur les murs ocres de Venise.

3 commentaires:

beatrice De a dit…

Cela me rappelle les paroles de Kaffe Fassett, un peintre américain vivant à Londres, qui, un jour, accompagnant un ami en Ecosse pour voir les laines, tomba amoureux de ces belles couleurs, et se mis à créer des modèles de tricots. Créateur inspiré, il dit que tout peu servir comme support à l'inspiration, comme votre affiche délavée.
Ses créations, que vous pouvez réaliser par des livres de modèles, ne sont pas pour les débutantes et demande la plus grande attention. Mais quel résultat !

Quand j'habitais Londres, j'ai découvert la tricotomanie, Achetant les brochures de tricots Jagger, J'ai réalisé de ses modèles sans le connaître. Quand, rentré en Suisse, une amie m'annonce une fabuleuse expo de tricots à Londres... Je vois *mes tricots * dans l'expo.

Béatrice de Lausanne.

Marraine a dit…

Je vois que nous sommes sur la même longueur d'ondes en ce début septembre!
http://samarrainelafee.blogspot.com/2009/09/devinette-de-rentree.html

Marie-Es a dit…

Beatrice De : j'vais me promener sur le web pour en savoir un peu plus sur Kaffe Fassett. Merci !
Marraine : oui ! et je suis avec la plus grande attention tes préoccupations urbano-archéologiques...